Travailler plus pour devenir riche ou travailler intelligemment ?

Travailler plus pour devenir riche ou travailler intelligemment ?

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

 

Pas de miracles ! Si vous voulez devenir riche et un jour vivre sans travailler grâce à votre travail de salarié ou de fonctionnaire, il va falloir relever vos manches et travailler plus !

Le travail, c-à-d l’échange de votre temps contre de l’argent, est la principale source de revenus de la majorité des citoyens.

A moins d’être un riche héritier, d’avoir gagné le gros lot à la loterie ou d’avoir comme objectif d’être au chômage toute votre vie, il s’agit d’un passage obligé pour tous ou presque.

Depuis toujours, le travail a toujours été la principale source de revenus du plus grand nombre.

Qu’il s’agisse de travail manuel ou de travail intellectuel, je connais de nombreuses personnes ayant excellé dans leur domaine de compétence.

Ils ont très bien réussi leur carrière professionnelle, avec un joli patrimoine au final.

C’est vrai mais souvent au prix d’une longue et difficile carrière. Pour la plupart, il leur aura fallu travailler plus que la moyenne.

 

Travailler plus pour survivre.

 

Pour d’autres, le travail sert à vivre au jour le jour. 

Il leur faudra travailler plus, toujours plus pour arriver à joindre les 2 bouts.

Sans connaissances pour la gestion de l’argent, le salaire mensuel est souvent utilisé intégralement dans le mois ne laissant rien en réserve.

Pour ceux-là, la moindre facture imprévue est synonyme de catastrophe.

Et après la carrière professionnelle, que restera-t-il ? Bien souvent rien !

Ils comptent alors sur leur pension tant attendue pendant plus de 40 ans pour survivre jusqu’à leur mort.

Avec un peu de chance ils ont réussi à acheter leur maison et ne doivent donc pas débourser de loyer pour se loger.

 

Un scénario catastrophe ou la réalité ?

 

L’Etat sera toujours là pour vous.

 

Et que se passerait-il si un jour l’Etat ne pouvait plus subvenir aux pensions pour lesquelles nous avons cotisé toute notre vie ?

Vous pensez que c’est irréaliste ?!

C’est pourtant ce qui est en train de se passer aux USA.

Les USA, Nation mondiale numéro 1 pendant des décennies, fleuron de la recherche, de la technologie et de l’industrie, exemple pour beaucoup d’autres nations.

Nous y voyons maintenant les premiers salariés et fonctionnaires en détresse.

Ils ont cotisé toute leur vie afin d’obtenir une pension et, pour terminer leurs vieux jours, ils sont obligés de retourner au travail à 65 ou 70 ans.

Ils sont obligés de retrouver des petits boulots pour survivre, obligés de revendre leur maison pour vivre dans une caravane au fond des bois.

 

Ou peut-être pas ?!

 

On les abandonne après une vie au service de la collectivité et surtout après une vie durant laquelle ils auront cotisé pour au final ne rien recevoir, ou pas suffisamment pour continuer à en vivre.

Alors, vous pensez toujours que c’est impossible chez nous ? J’ai, toute ma vie, entendu dire que cette nation était avant-gardiste et que tout ce qui se passait chez eux arrivait chez nous après quelques années…

Le temps nous le dira, mais ce qui semble d’ores et déjà acquit, c’est que nous devrons travailler tous de plus en plus longtemps, on parle aujourd’hui de 67 ans, pour ne pas dire directement 70 ans.

On autorise maintenant les gens à travailler après l’âge légal de la pension, ce qui était presque interdit auparavant ou en tous cas très réglementé.

Pourquoi à votre avis ?

Peut-être ont-ils conscience que certaines pensions sont insuffisantes et permettre ainsi aux citoyens de continuer à travailler le plus longtemps possible.

Si vous décidez de travailler plus longtemps, non seulement l’Etat ne doit pas subvenir totalement à vos besoins, mais en plus vous continuerez à être taxé comme travailleur.

 

Travailler par choix.

 

Certains adorent leur travail, d’autres le voit comme une obligation pour vivre.

Vivre pour travailler ou bien travailler pour vivre, la question est posée ?

Personnellement je préfère travailler par choix, en faisant ce que j’aime quand j’en ai envie, au rythme que j’ai envie de me donner.

Le travail ! Voilà bien ce pour quoi les écoles nous forment, pour devenir de bons travailleurs, salariés ou indépendants.

Grace à ce bagage intellectuel ou aux connaissances manuelles apprises, nous sommes prêts à affronter une glorieuse vie de plus de 40 à 45 ans de travail au service de la nation.

 

Votre temps est précieux.

 

Nous n’avons qu’un nombre limité d’heures à échanger contre de l’argent, il est donc très difficile de devenir riche de cette manière.Le temps est la chose la plus précieuse que nous ayons.

Nous avons à quota d’heures à vivre sur cette terre, et nous le vendons contre de l’argent.

Par habitude, nous sacrifions nos vies pour de l’argent et pas spécialement toujours pour beaucoup d’argent.

 

Nous sacrifions notre vie personnelle, notre famille, nos relations, nos amis, notre plaisir, notre santé,…

Nous consacrons notre vie au travail avec parfois des séquelles à l’arrivée.

Je connais beaucoup d’ouvriers qui arrivent à leur pension complètement cassés de partout : dos, genoux, membres en moins,…

Pour d’autres, le programme n’est pas forcément plus enviable : accidents cardio-vasculaires, anxiété, burnout, dépressions, stress, toutes ces pathologies étant souvent liées au travail.

 

Mon cas personnel :

 

Lorsque je suis sorti de l’université, j’ai fait immédiatement le choix de ne pas (jamais) devoir travailler pour un patron.

J’ai donc choisi une autre voie qui est celle de travailleur indépendant.

Il était pour moi hors de question de travailler pour un patron ou pour une multinationale dans laquelle je ne serais jamais qu’un numéro.

On m’aurait demandé de travailler plus, d’être toujours moins à la maison. 

Ils m’auraient gardé si je rapportais de l’argent.

On m’aurait jeté comme un vieux mouchoir si je n’étais pas assez rentable ou si je ne rentrais pas dans le moule de l’entreprise.

Ce choix aura été un excellent choix au final. Je suis certain que mon patrimoine n’aurait jamais été ce qu’il est si j’avais suivi la voie classique du travail pour autrui.

Je n’aurais jamais pu devenir riche en travaillant pour un employeur.

 

Conclusions.

 

Il est peut-être temps d’en prendre conscience et de ne plus voir le travail comme étant la seule source de revenu possible.

Soyez bien conscient que nous n’avons qu’un nombre limité d’heures à échanger contre de l’argent.

Il est donc très difficile de devenir riche de cette manière.

De plus, avec un travail de salarié, vous resterez dans la catégorie des gens les plus taxés.

 

 « Si vous ne voulez pas travailler, il vous faudra travailler pour gagner l’argent qui vous permettra de ne pas travailler » Ogden Nash, Poète américain (1902-1971).

 

Quelles sont vos sources de revenus ? Votre travail est-il encore votre seule et unique source de revenus ? Comment souhaiteriez-vous diversifier ? 

 

Bonne route vers la richesse…

David Demaire

www.moi-riche-pourquoi-pas.com

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

2 réactions au sujet de « Travailler plus pour devenir riche ou travailler intelligemment ? »

  1. Cet article est très bien construit.
    Pour ma part j’ai opté pour la stratégie suivante :
    Travailler pour un patron le temps d’investir en étant assez jeune dans l’immobilier et ensuite quitter son job pour devenir indépendant. Il me reste plus que 7 jours à travailler pour mon patron, ensuite je cree une société.
    La liberté de choisir et de penser n’a pas de prix. Même si mon patron actuel m’aurait proposé de tripler mon salaire, je ne serais pas resté!
    Apprenez, Agissez et Devenez Riche!
    Pierre ROMAGNY

    1. Salut Pierre,
      C’est la bonne manière de voir les choses. Evidemment au début de ta carrière d’investisseur immobilier, tu n’as pas le choix que de cumuler les deux ! C’est d’ailleurs comme cela que j’ai procédé mois aussi ;-). Bonne chance et courage pour ta nouvelle activité.
      David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *