Vous aussi, vous pouvez devenir rentier immobilier !

Vous aussi, vous pouvez devenir rentier immobilier !

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

 

 Vous avez toujours voulu devenir rentier ? Mais par où commencer ?

Je vous propose aujourd’hui d’envisager de devenir rentier immobilier, comme moi.

Je vous donnerais les pistes à suivre au fil de cet article qui fait partie d’un événement inter-blogueur.

 

Evénement inter-blogueur.

 

Cet article fait partie d’un événement inter-blogueur, un « carnaval d’articles ».

Je me suis en fait accordé avec deux autres blogueurs pour diffuser en même temps un article sur le même thème « rentier ».

Les blogs sur lesquels seront diffusés les 2 autres articles sur le même thème sont :

 

J’achete-un-immeuble.com

Notrepatrimoine.fr

 

Le but commun étant de se présenter et de faire connaître nos blogs respectifs au plus grand nombre.

Avec 3 articles sur le même sujet, vous aurez ainsi 3 avis, 3 visions différentes du sujet.

Pour en savoir plus sur ce carnaval d’articles, cliquez-ici.

 

Laissez-moi me présenter.

 

Pour ceux qui me découvrent, je suis David Demaire, auteur du blog moi-riche-pourquoi-pas.com.

Je suis un entrepreneur dans l’âme. 

Depuis ma sortie de l’université, mon diplôme d’ingénieur en construction en main, j’ai créé et repris 5 sociétés dans ma vie.

En parallèle, j’ai toujours été passionné par l’immobilier.

Aujourd’hui je suis propriétaire de 50 biens immobiliers locatifs.

 

Je suis issu d’une famille d’ouvriers de la classe moyenne.

Les biens immobiliers que j’ai accumulé pendant ces 20 dernières années sont le fruit de mon travail, de mon caractère collectionneur, gourmand et fonceur.

Il n’y a pas de chance, de karma ou de bonne étoile dans mon histoire.

Vous pouvez tous faire comme moi en commençant demain par acheter votre premier bien immobilier.

 

Je suis rentier immobilier.

 

Il y a 20 ans, je sortais de l’université, j’avais 23 ans.

Un an plus tard, j’achetais ma résidence principale et mon premier appartement à vocation locative dans la foulée.

Je n’y connaissais rien et j’ai fait des erreurs.

Je n’ai plus acheté ensuite de biens immobiliers pendant 5 ans, le temps d’apprendre et de comprendre mes erreurs.

Comme je ne suis pas homme à rester sur un échec, j’ai donc réitéré un second investissement locatif, puis un troisième, …etc.

En 2012, j’avais 38 ans, j’ai décidé d’arrêter toutes mes activités commerciales pour me consacrer uniquement à mon immobilier, le gérer et continuer de le développer.

Je peux donc dire qu’à 38 ans, soit 15 ans après ma sortie de l’école, j’avais atteint mon indépendance financière.

J’étais donc devenu rentier immobilier !

 

Qu’est-ce donc « rentier immobilier » ?

 

Définition.

 

Sur Wikipédia, vous trouvez la définition suivante :

 

« Un rentier est un individu qui ne travaille pas, mais qui vit de ses rentes et des revenus de ses investissements. Ses rentes peuvent provenir de différentes sources (Contrat d’assurance vie, compte à terme, actions dans diverses entreprises, revenus immobiliers, bourse, placements financiers, etc.) ».

 

Même si j’ai également accumulé des placements financiers avec les années, mon domaine d’investissement le plus important est l’immobilier.

C’est pour cela que je me qualifie de « rentier immobilier ».

J’ai investi dans l’immobilier à vocation locative pendant 20 années et aujourd’hui, je commence à jouir des revenus pleins de me premiers investissements.

 

Concrètement.

 

Mes revenus de rentier immobilier proviennent de 2 sources principales :

 

  • Certains de mes crédits sont aujourd’hui complètement remboursés. Les loyers qui en découlent me servent de revenus. Dans les 3 prochaines années, j’ai encore 6 crédits qui seront terminés et qui viendront augmenter mes revenus.

 

  • Le cash-flow que je dégage de chaque opération locative vient encore augmenter mes sources de revenus, et cela depuis le premier jour de chacun de mes investissements. 

 

Au passage, si demain vous voulez faire comme moi, placez le cash-flow positif sur chaque opération immobilière comme critère numéro 1 !

Vous éviterez ainsi de perdre de nombreuses années comme je l’ai fait.

 

La contrepartie.

 

Il y en a toujours une !

J’ai la chance de vivre aujourd’hui de mes revenus immobiliers.

La contrepartie, c’est que je me suis endetté de plusieurs millions d’euros au fur et à mesure des années.

Même si cela peut paraître impressionnant, cela ne s’est pas fait en une fois.

Cet endettement est venu progressivement et me semble donc naturel aujourd’hui.

 

S’endetter de crédits pour acheter des biens immobiliers à vocation locative est une excellente chose car cela vous mènera immanquablement vers la richesse.

C’est d’ailleurs le seul type de crédits pour lesquels vous ne devez pas avoir peur de vous endetter !

J’en suis convaincu !!!

Ma banque l’est aussi d’ailleurs car elle ne me dit jamais non à un nouveau crédit dans ce but !

Bannissez donc les mauvaises dettes pour une grosse voiture ou des vacances et endettez-vous un maximum de bonnes dettes pour acheter des biens locatifs rentables.

C’est ainsi que demain vous aussi pourrez devenir rentier immobilier.

 

Tu ne fais donc rien de tes journées ?

 

Effectivement je pourrais décider de ne plus rien faire, ou en tous cas plus grand chose.

J’ai pour cela délégué la gestion de l’ensemble de mes biens immobiliers à une agence.

Après avoir terminé mon dernier projet de 12 logements, j’ai donc « essayé » de ne plus travailler, pour voir ce que cela fait ?!

Je peux vous dire une chose !

Quand on a toujours travaillé beaucoup dans sa vie, ne plus rien faire de ses journées est d’un ennui mortel.

On a vraiment l’impression de ne plus servir à rien dans la société. 

Faire des grandes randonnées avec mon chien 3 fois par semaine, par exemple, est plaisant au début, puis on s’en lasse.

 

De plus, je suis papa de 4 enfants.

Quelle image leur aurais-je donné si réellement je ne faisais rien de mes journées ?

Je veux leur montrer la valeur du travail dans notre société.

 

Et puis, certainement le critère le plus important, j’adore ce que je fais.

Le travail que je fais aujourd’hui me plait, je ne le considère plus comme une corvée.

Me lever à l’aurore pour aller au bureau n’est donc pas un problème pour moi.

Mon travail n’est plus un travail, il est devenu plutôt un loisir.

 

Oui, devenir rentier immobilier est quelque chose d'atteignable par le plus grand nombre !

 

Comment faire ?

 

Si vous pensez que ma vie n’est pas si mal, rien ne vous empêche de faire comme moi.

Mais attention, il y a quelques règles :

 

Apprenez.

 

Avant de foncer tête baissée, apprenez le minimum de choses indispensables sur l’immobilier.

Quels sont les critères indispensables d’un bon investissement immobilier ?

Une fois que vous aurez appris le « BA-Ba », le meilleur moyen est de se confronter à la réalité du terrain.

A ce stade, vous devrez donc passer à l’action.

 

Lancez-vous.

 

Comment devenir rentier immobilier un jour si vous ne vous décidez pas à acheter un jour votre premier bien immobilier ?

C’est la base de l’entreprise et de l’investissement, il faut bien commencer un jour.

Ne voyez pas trop grand au début.

Un garage, un parking ou un petit studio sont de parfaits exemples pour commencer « petit ».

L’important est de commencer et de goûter à l’immobilier.

 

Dupliquez.

 

Lorsque vous aurez constaté que ce n’était pas si difficile, dupliquer l’opération une seconde fois.

Je peux vous assurer que le deuxième investissement sera 10 fois plus facile que le premier.

Constatez que votre premier investissement est rentable et dégage du cash-flow tous les mois, et dupliquez !

Un troisième, un quatrième, …etc.

 

Travaillez dur.

 

Détrompez-vous, investir dans l’immobilier rentable n’est pas facile.

Je ne dis pas non plus que c’est insurmontable !

Mais si vous voulez un jour devenir rentier immobilier, vous allez devoir remonter vos manches.

Vous allez devoir travailler dur, faire beaucoup de sacrifices pour un jour atteindre votre objectif.

 

Fixez votre objectif.

 

Et oui, devenir rentier immobilier est un objectif de VIE.

Vous allez devoir le décider aujourd’hui pour que cela ait la chance de vous arriver dans 10 ou 20 ans.

Et comme pour tout objectif, vous allez devoir mettre TOUT en oeuvre pour y arriver.

Rien ne tombera du ciel tout seul, tout repose sur vos épaules.

 

Vivez simplement au début.

 

Le style de vie que j’ai ne vous permet pas de vivre grassement au début.

Au contraire, vous devez avoir une vision long terme et vivre simplement au début.

Pour vous donner un exemple concret, à 43 ans, je roule encore dans une Citroën C3.

Mais ne vous en faites pas pour moi, je sais qu’un jour je roulerais dans cette belle Porsche qui me fait de l’œil depuis des années et qui est en photo juste devant mon bureau.

Cette Porsche ne me serait de toute façon pas très utile aujourd’hui pour les chantiers que j’entreprends quasiment chaque année.

Refusez la gratification immédiate, vivez simplement aujourd’hui et vous en profiterez demain.

 

Profitez de la vie.

 

Lorsque 15 ou 20 ans plus tard vos crédits sont remboursés, vous pourrez alors vous qualifier vous aussi de rentier immobilier.

Croyez moi ou non, mais 15 ou 20 ans ça passe très vite !

Avec très peu de votre temps, vous obtiendrez l’équivalent d’un gros salaire, voire beaucoup plus, si vous êtes gourmand comme moi.

Vous aurez alors le choix de faire ce que vous voulez de votre temps :

 

  • Le consacrer aux autres.
  • Voyager.
  • Acheter une belle maison.
  • Ou une grosse voiture (celle dont vous rêvez depuis que vous êtes gamin).
  • Faire ce qui vous plaît.
  • Avoir du temps pour vos loisirs.
  • Travailler ou pas, par choix.

 

L’argent ne sera plus un problème pour vous.

Il ne sera plus qu’un outil qui travaillera pour vous.

Alors que jusque là, c’est vous qui aurez travaillé pour lui.

 

Et puis, si vous êtes parent comme moi, pensez qu’un jour, le patrimoine que vous aurez créé de vos mains reviendra à vos enfants.

Ce sera peut-être un choix personnel anticipé ?!

Ou alors vous aurez atteint le terme de votre vie ?!

Dans tous les cas, retenez que posséder de l’immobilier, ce n’est jamais qu’en être « locataire » pendant une certaine durée.

Tôt ou tard il passera de main, à vos enfants ou à un étranger.

Dans tous les cas, il faut rester humble face à cette situation.

 

Merci.

 

Encore merci à Bruno et à Michaël de m’avoir laissé participer à cet événement.

J’espère vous avoir intéressé avec ce sujet sur le fait d’être rentier immobilier.

Je publie régulièrement des articles sur :

 

  • L’argent
  • L’immobilier
  • L’indépendance financière
  • Le développement personnel en relation avec ces deux domaines.

 

N’hésitez donc pas à venir me visiter sur mon site moi-riche-pourquoi-pas.com.

 

Si cet article vous a intéressé…

 

Si le thème « être ou devenir rentier » vous intéresse, j’ai fait pour vous une sélection de quelques-uns de mes articles qui devraient vous intéresser aussi :

 

25.000€/mois de remboursement de crédits, et alors ?!

Devenir riche en 2017, c’est encore possible !!!

Développement personnel : 17 pensées des riches.

Comment devenir rentier ? Début de réponse avec Elisabeth.

Vivre sans travailler avec une agence immobilière.

Etre riche c’est aussi enfin avoir du temps libre pour soi ou pour l’autre !

Etre riche ça s’apprend, mais pas à l’école.

 

Une petite chose encore…

 

Je viens de sortir mon tout premier livre sur l’argent et surtout sur l’immobilier locatif.

Les premiers commentaires sont très positifs et je crois que ce livre a un très bel avenir devant lui.

En effet, il sortira prochainement aux Editions Maxima !!!

 

 

David Demaire bientôt aux Editions Maxima.

 

>>> Sortie prévue en septembre 2017 aux Editions Maxima. Cliquez ici pour en savoir plus sur l’arrêt des ventes <<<

 

David Demaire

Auteur du livre « Moi Riche ? Pourquoi Pas ! »

www.moi-riche-pourquoi-pas.com

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

6 réactions au sujet de « Vous aussi, vous pouvez devenir rentier immobilier ! »

  1. Merci pour ton article, j’ai toujours eux un plaisir de te lire , merci pour tes conseils qui me font dû biens . Aujourd’hui je construis ma vie en fonction de ton vécu, de ton histoire. Certes je démarre un peu tard mais il n’est jamais trop tard pour commencer . Merci pour tout et bonne continuation.

    1. Bonjour Angoua,
      Avec plaisir. Tes messages sont toujours positifs et me motivent aussi à continuer. Il n’est jamais trop tard pour commencer en effet. Tu peux t’inspirer de ce que je fais, mais n’oublies pas que tu dois construire ta propre histoire. Personne ne le fera pour toi. Bon courage !
      A très vite.
      David

  2. Bonjour et merci pour tes articles.
    Tu étais seul pour acheter ta résidence principale et ton premier locatif?
    Tu n’as pas dépassé les 33% d’endettement?
    Moi j’ai acheté ma RP avec ma femme et je voulais acheter un studio pour du locatif mais ma femme n’a pas de CDI alors les banques ont refusé le prêt…
    J’investis donc dans d’autres projets car pour le moment l’immobilier c’est bloqué pour moi 🙁

    1. Salut Olivier,
      Non j’ai toujours tout acheté avec mon épouse et nous avons toujours travaillé tous les 2. Moi indépendant et elle salariée à temps partiel. Je n’ai jamais été bloqué par les banques alors que je suis depuis toujours avec un taux d’endettement >33%. Confiance, effort propre et garanties sont 3 ingrédients à apporter aux banques… Ne perds pas espoir… David

  3. Bonjour,
    Un grand merci pour le partage d’expérience. Cela me rassure, nous ne sommes pas les seuls à avoir fait une erreur… nous avons acheté du locatif il y a 3ans et depuis rien. Notre erreur: crédit sur 7ans pour avoir moins d’intérêt… nul! Serait-il judicieux d’acheter un autre appart et de racheter le premier crédit pour tout mettre sur 20-25 ans ?
    Votre blog donne vraiment envie de se relancer dans l’immo locatif 🙂
    Merci,
    Hélène

    1. Salut Hélène,
      Effectivement un crédit sur 7 ans c’est très (trop) rapide. C’est un très gros effort à faire sur une courte période. Et normalement vous devez remettre de l’argent tous les mois de votre poche. Impossible dans ces conditions de réitérer l’expérience plusieurs fois.
      Il est possible en effet de ré-étaler le crédit en espérant que votre projet génère cette fois du cash-flow.
      La plupart de mes crédits sont sur 20-25 ans.
      Bon courage.
      David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *