Renégocier son crédit immobilier et gagner 800€/mois.

Renégocier son crédit immobilier et gagner 800€/mois.

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

 

Je vais vous expliquer comment renégocier son crédit immobilier m’a fait gagner 800€/mois et a donc augmenté ma rentabilité locative.

Et surtout pourquoi vous devez faire la même chose que moi.

C’est toujours quelque chose de positif.

A user, sans abuser.

Le meilleur moment en immo c’est maintenant !

 

Je sais celle-là, vous l’avez déjà entendue 🙂

Beaucoup de personnes repoussent l’acte d’investissement immobilier locatif d’année en année car pour eux :

 

  • L’immobilier est trop cher.
  • Les taux de crédits sont trop chers.
  • Les loyers sont trop bas.
  • Le système financier ne va pas bien.
  • La conjoncture est morose.
  • On ne sait plus faire de plus-value en immobilier.
  • Etc…

 

Et je pourrais bien sûr continuer cette liste tellement les excuses de ne pas passer à l’action sont nombreuses.

Et vous avez raison d’une certaine manière car il y a toujours des moments où les taux d’emprunts seront moins chers, les plus-values immobilières potentielles seront plus importantes et la conjoncture plus florissante.

 

Foncez et vous verrez ensuite…

 

Arrêtez de vous poser 10.000 questions et passez à l’action !

Comme je vous le disais dans cet article, l’important pour vous enrichir est de passer un jour à l’action.

Alors oui, tout ne sera peut-être pas parfait et vous n’aurez peut-être pas les meilleures conditions.

Mais au moins vous aurez lancé la machine qui vous permettra un jour :

 

  • de devenir riche,
  • ou d’atteindre l’indépendance financière,
  • de vivre un jour de vos revenus immobiliers,
  • ou de pouvoir dire au-revoir à votre patron,
  • et d’avoir du temps pour vous.

 

Tous mes investissements n’ont pas été les meilleurs !

J’ai fait des erreurs, j’ai appris et parfois j’ai pu corriger.

Et quand on parle de renégocier son crédit immobilier, c’est parfois le moment de corriger ses erreurs de parcours, volontaires ou non.

 

Renégocier son crédit immobilier : la preuve par 5 !

 

J’ai foncé et j’ai investi sans trop me poser de questions dans ma vie.

Lorsque j’ai signé mes crédits immobiliers, les taux étaient largement supérieurs à ce qu’ils sont aujourd’hui.

La conjoncture n’était de fait pas la même non plus.

Dans le même ordre d’idée, je me souviens que mes parents avaient signé leur premier crédit immobilier pour leur habitation principale à un taux de 12%, là ou moi j’ai eu 6.35% au maximum sur mes 20 années d’investissement.

C’était aussi une autre époque, mais il faut toujours faire avec ce que l’on a.

A l’époque, on pouvait aussi placer son argent à 10-12% l’an.

Il est loin ce temps-là !!!

 

Let’s go David !

 

Un jour, fin 2015, je me suis décidé à aller trouver 2 de mes banques pour renégocier les taux de certains crédits.

J’aurais pu le faire plus tôt, mais ma vie était déjà trop remplie que pour me rajouter encore en plus cette démarche administrative.

Parfois, il faut garder les choses à l’esprit pour les faire au bon moment.

L’important étant de les faire !

 

Sachez que les banques détestent ces renégociations de crédit.

C’est une pure perte de temps et d’argent pour elles.

Usez de cette possibilité de renégocier son crédit immobilier mais sans en abuser.

Je connais des personnes ayant déjà renégocié leur unique crédit 4 à 5 fois.

Plutôt que de renégocier son crédit immobilier pour quelques dixièmes de pour-cent, soit quelques euro par mois, pourquoi ne pas demander aux banques de financer un nouveau projet immobilier tout en leur disant que vous laissez tomber la renégociation ?!

Les banques préfèrent ce genre de proposition win-win !

 

Pourquoi 5 crédits seulement ?

 

J’ai plus de crédits en cours à ce jour. 

En fait, à l’heure où j’écris ces lignes, j’ai encore 13 crédits en cours.

Alors pourquoi n’en avoir renégocié que 5 sur les 13 actuels ?

Sur ces 13 crédits :

 

  • 5 étaient renégociables : c’est de ceux-là dont nous allons parler ci-après.
  • 6 se terminent entre 2016 et 2019 : quand l’échéance d’un crédit est trop proche, il n’est généralement pas intéressant de vouloir les renégocier.
  • 1 avait un taux correct : je n’y ai donc pas touché.
  • 1 était difficilement renégociable : c’est un crédit en société et il y avait des clauses spéciales qui font qu’il m’aurait coûté beaucoup trop cher de vouloir le renégocier car j’aurais dû payer d’énormes primes de pénalité.

 

Voyons concrètement.

 

Dans le tableau ci-dessous, j’ai repris ces 5 crédits.

Les 5 crédits en question avaient encore une durée de vie entre 11 et 18 ans, ce qui me laissait une durée suffisante pour envisager de renégocier son crédit immobilier, en l’occurrence ses crédits immobiliers. 

Il s’agit de 4 crédits classiques 20-25 ans, taux fixe + 1 crédit à terme ou « in fine » 20 ans.

 

Je vais vous expliquer comment renégocier son crédit immobilier m'a fait gagner 800€/mois et surtout pourquoi vous devez faire la même chose que moi.

 

Les frais de renégociation de ces 5 crédits m’auront coûté +-10 à 12.000€ que j’ai dû sortir immédiatement de ma poche.

Ca, c’est le mauvais côté des choses ! Et ce n’est pas agréable…

Le bon côté, c’est que j’ai calculé que sur la durée de ces 5 crédits, je vais économiser +-90.000€, frais déduits.

On est d’accord, ça en vaut déjà plus la peine 😉

Dans ma situation, ce qui est agréable également c’est que j’ai récupéré 843.47€ tous les mois pendant 15 ans (moyenne) en signant quelques papiers.

Ok je sais, ce n’est pas gagner, c’est éviter de dépenser.

 

Résultat mitigé !

 

Pour ceux qui ont déjà un peu d’expérience en matière de crédit immobilier, vous êtes occupés de vous dire :

   ° David, ce n’est pas terrible ta négociation ?!

Je suis d’accord avec vous, je n’ai clairement pas obtenu le maximum qu’il aurait été possible d’avoir.

Sachez que dans ma réflexion :

 

  • Je suis « fidèle » à l’une des 2 banques (crédit 1 à 4). La contrepartie de cela, c’est qu’à ce jour, je n’ai encore jamais eu un refus de financement de leur part. Quand le financement fait partie intégrante de votre business, il est sage de ne pas se mettre une banque à dos.
  • Il y a quelques années, j’ai renégocié un crédit que j’avais dans une autre banque et j’ai changé d’organisme financier. La confiance que cette banque avait en moi n’a plus jamais été la même, et elle n’a plus répondu présent aussi facilement par la suite. Erreur de jeunesse ?!
  • J’aurais pu obtenir des taux plus bas en changeant radicalement de banque.
  • Il me reste à ce jour +- 3 millions d’euro à rembourser aux banques, il n’est pas non plus si facile de changer de banque : « Bonjour Madame la nouvelle banque, je ne suis pas encore client chez vous mais je voudrais 3 M€ s.v.p. ». Je l’ai essayé et l’accueil a été étrange.
  • L’un des crédits avait été fait à l’époque sans apport et sur 25 ans. Il est normal de payer un peu plus d’intérêts dans ce contexte.
  • Un autre crédit est un crédit à terme ou « in fine ». Il s’agit également d’un type de crédit plus cher.

 

Je sais qu’en affaire, il n’y a normalement pas de sentiments à faire, mais ce n’est pas exactement ma vision des choses.

Le taux le plus bas possible n’est pas mon seul mot d’ordre, tous les facteurs sont à prendre en compte.

 

Conclusions.

 

Alors, nous sommes bien d’accord, renégocier son crédit immobilier ne va pas changer radicalement votre vie.

Mais si vous pouvez récupérer quelques dizaines ou centaines d’euro tous les mois, je ne peux que vous encourager à le faire.

Ces quelques dizaines ou centaines d’euro tous les mois feront plusieurs milliers ou dizaines de milliers d’euro sur la durée restante du crédit.

 

 

Avez-vous déjà profité de la baisse des taux que nous connaissons ?

 

Bonne route vers la richesse…

David Demaire

www.moi-riche-pourquoi-pas.com

 

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

13 réactions au sujet de « Renégocier son crédit immobilier et gagner 800€/mois. »

  1. Bonjour David,
    Bravo pour cet article. je suis d’accord avec toi pour tout les points que tu as indiqué (loyauté et confiance dans une banque). Pour moi c’est très important car cette banque vous a fait confiance au tout début et ce n’est pas rien.
    Merci

    1. Salut Lily,
      Je suis content que quelqu’un partage mon point de vue car on entend toujours taux, taux taux et on ne parle jamais de fidélité.
      Le business de l’immobilier est un tout et pas qu’un taux.
      Merci pour ton intervention qui me conforte dans ma façon de voir les choses.
      Bonne route vers la richesse.
      David

  2. Bonjour David,
    Nous aussi nous avons renégocié nos credits, mais contrairement à toi, nous avons changé de banque. Ce n’était pas notre première intention, mais malheureusement la Banque Postale ne nous a pas suivi sur notre dernier projet que nous avons alors réalisé avec la BNP. Du coup, nous avons fait racheté 3 de nos crédits par la BNP (notre RP et deux biens en location) en passant de 3,65% à 1,65%. Ce qui nous a fait baissé l’ensemble de nos crédits de 1100€ à 900€ par mois. Effectivement, ça vaut le coup de faire quelques papiers
    Sinon, je partage ton point de vue par rapport à la relation de confiance qu’on instaure
    avec un conseiller en immobilier. Nous aurions préféré rester fidèles à notre banque et aurions fait l’impasse sur ces économies si la Banque Postale nous avait suivi. Enfin, ce changement de banque, et donc de partenaire, nous aura quand même permis de gagner 200€ chaque mois. C’est déjà ça
    A bientôt!

    1. Bonjour Elisabeth,
      Comme tu dis, on a pas toujours le choix. Au final vous aurez quand même gagné 200€, tous les mois. Ce qui vous fait un joli capital sur le solde de vos crédits.
      Félicitations à vous 2 pour vos actions qui vont dans le bon sens. Vous donnez un bel exemple…
      Amitiés.
      David

  3. Bonjour David,
    Et bravo pour la démarche. Il effectivement ne plus procrastiner et aller enfin contacter sa banque pour voir voir si c’est possible.

    Je suis moi aussi en plein dedans. Je devrais gagner dans les 20 000 € et 200 € par mois sur un prêt ou il me reste encore 80k €!

    Vivement la reponse!

    1. Bonjour Michael,
      Pourquoi s’en priver ?! 200€/mois sur un seul crédit pour quelques heures et quelques papiers. Fonce…
      Amitiés.
      David

  4. Bonsoir David.
    Merci pour ce post qui à le mérite de décrire parfaitement le ressenti client sur les sujets de crédits immobilier ( étant du côté conseiller bancaire)
    La fidélité est un point très important, mais aujourd’hui le combat des banques c’est de ne pas perdre de temps sur les renégociations ou autres réaménagements, c’est de développer des business.
    Cependant, si pour réaliser il faut montrer patte blanche, c’est à dire montrer que sa capacité d’emprunt est bonne, alors, il faut parfois se faire racheter le crédit par la concurrence (générer du cash flow) et lancer un nouveau projet avec sa banque « fidèle » c’est comme ça qu’on gagne sur les 2 tableaux.
    Les taux sont bas voire très bas, ils seraient stupides, de ne pas bénéficier de cette conjoncture très favorable. Au plaisir de te lire

    1. Bonjour Ray,
      Il est certain que les taux n’ont jamais été aussi bas, moins de 2% en général. Il faut en profiter! Reste à voir si votre objectif sont à 100% chiffres ou si votre relation client/fournisseur est importante ?!
      Amitiés.
      David

      1. Bonjour David.

        Je suis d’accord sur l’importance de la relation client / fournisseur. Cependant bien profiter des effets de leviers du crédit, permettra d’ouvrir la relation client / fournisseur. N’oublions pas que la banque a besoin d’investisseurs pour augmenter son PNB (produit net bancaire). Si l’investisseur cherche le taux, il aura forcément une bonne relation et tout le monde sera gagnant.
        Au plaisir de te lire

  5. Bonjour David,
    Bel article ! Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous. Je pense renégocier mon crédit immobilier, j’attends juste de mettre mon dossier à jour. 🙂 Ce serait bête de ne pas profiter de la baisse des taux en ce moment.

      1. Tout dépendra de mon conseiller ! Mais je pense que je suis en bonne voie et que ce sera pour bientôt 🙂 Il ne faut pas que je passe à côté de cette opportunité !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *