25.000€/mois de remboursement de crédits, et alors?!

25.000€/mois de remboursement de crédits, et alors?!

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

 

Certaines personnes s’inquiètent de leur remboursement de crédits.

Il s’agit souvent d’un faux problème si vous avez un bon rendement locatif sous-jacent.

Elles ont peur de s’endetter, de signer un crédit pour un investissement immobilier locatif qui durera 15 à 25 ans et de rencontrer des problèmes de remboursement des mensualités.

 

Si vous aimez l’immobilier.

 

Si vous voulez en savoir plus sur l’argent, la création de richesse et l’immobilier, je pense que mon livre « Moi Riche ? Pourquoi Pas ! » pourra vous intéresser.

 

En savoir plus sur le livre

 

 

S’engager avec une banque.

 

Signer un crédit immobilier auprès d’une banque, c’est s’engager pour une (très) longue durée.

C’est aussi un contrat que vous signez et qui vous lie donc avec votre banque.

Vous aurez des obligations vis à vis de cet organisme et il vous le rappellera si vous ne respectez pas vos engagements.

Il est donc logique et légitime d’avoir peur lorsque vous-vous engagez avec une banque.

Néanmoins, la prise de risque est obligée si vous voulez devenir riche, vivre sans travailler et vous créer un patrimoine.

Evidemment j’ai été comme vous. Les premiers crédits que j’ai signés m’ont donné des frissons.

J’ai passé des mauvaises nuits à peser le pour et le contre et à retourner la situation dans tous les sens :

 

  • Est-ce une bonne idée ?
  • Ma vie serait plus tranquille sans m’endetter.
  • Et si je faisais un mauvais choix ?
  • Si mes calculs n’étaient pas bons ?
  • Et si je ne parvenais pas à rembourser mes crédits ?
  • Etc …

 

Vous croyez que je suis différent de vous, ou que vous êtes différents de moi ? Et bien non, nous sommes tous les mêmes.

Hormis les inconscients, tout le monde a peur au moment de s’endetter la première fois. 

Je dirais même qu’il est bon d’avoir peur car cela pousse à s’interroger, à se questionner, à visionner encore et encore la situation. Si vous n’aviez pas peur, vous commettriez peut-être beaucoup plus d’erreurs.

C’est humain, c’est comme ça, nous avons tous peur de l’inconnu.

C’est pour cela qu’il faut apprendre avant de foncer pour mettre toutes les chances de son côté. 

 

Se lancer. Passer à l’action. Foncer.

 

Une fois mon premier crédit signé pour mon premier investissement locatif, j’ai réalisé que finalement ce n’était pas si difficile. 

Je payais tous les mois une certaine somme à ma banque et je recevais tous les mois un loyer de mon locataire.

Ce loyer était supérieur à ce que je devais rembourser à la banque, ce qui me laissait même un petit bonus tous les mois en ma faveur, un cash-flow positif.

C’était génial ! Et comme c’était génial, pourquoi ne pas répéter l’opération ?

Je suis un collectionneur, un accumulateur et un gourmand. 

Et cela a transpiré dans mes investissements. J’ai donc dupliqué encore et encore cet investissement qui avait fonctionné.

Bien sur chaque investissement est un cas unique car il y a à chaque fois des variantes :

 

  • localisation,
  • prix d’achat plus faible/élevé,
  • beaucoup/peu de travaux,
  • 1, 2, 3 chambres…,
  • studio, appartement, maison, immeuble, magasin, garage,…
  • etc.

 

Mais une fois que vous avez compris la philosophie, que vous avez pris confiance en vous, qu’est-ce qui peut vous arrêter ?

 

Et aujourd’hui ?

 

Aujourd'hui, je verse tous les mois 25.000€ de remboursement de crédits à mes différentes banques. Et alors ?!Aujourd’hui, je verse tous les mois 25.000€ de remboursement de crédits à mes différentes banques. Et alors ?!

Qu’est-ce que cela peut bien me faire ?! Si en contrepartie je perçois 36.000€/mois de mes locataires. 

 

Cela me laisse une marge confortable de sécurité, de cash-flow mensuel positif.

Bien entendu pour en arriver là, il faudra travailler dur et avoir une vision long terme.

Il faudra avoir gagné une confiance en vous inébranlable !

Et vos banques devront également avoir confiance en vous et en vos capacités à honorer vos crédits, à assumer votre remboursement de crédits.

Vous devrez mettre en place des outils de gestion et prévoir une épargne de sécurité à la hauteur de vos ambitions.

Vous devrez devenir un professionnel dans votre secteur qui est celui de l’immobilier locatif.

 

Jamais de frayeurs avec le remboursement de crédits ?

 

Bien sûr que j’ai eu des périodes de doutes, de stress, de peurs. Cela fait partie de la vie d’entrepreneur.

A plusieurs reprises je me suis demandé comment j’allais faire ce mois-ci pour honorer mes remboursements de crédits.

Il s’agit quand même d’un engagement que j’ai signé avec mes banques de leur trouver 25.000€ tous les mois !

Il est évident qu’une vie d’entrepreneur (investisseur) est plus chaotique qu’une vie de salarié ou de fonctionnaire.

C’est ça la contrepartie à la liberté financière et à la liberté de temps que vous gagnerez.

Encore une fois, plus vous avancerez, plus vous apprendrez, et plus vous gagnerez en confiance en vous.

Il faudra parfois faire des pauses, voir des reculs en arrière.

C’est parfois reculer un peu pour mieux avancer.

Souvenez-vous du graphique que je vous ai montré pour vous expliquer ma vision de l’échec et de comment atteindre un objectif. 

 

L’échec fait partie intégrante de l’entreprise ou du fait d'entreprendre.

 

Et demain ?

 

Ce montant de 25.000€ mensuel de remboursement de crédits diminuera fortement dans les prochaines années. Ce qui augmentera fortement mon cash-flow mensuel.

Plus votre cash-flow augmente, plus l’octroi de crédits par les banques devient facile.

Bien sûr je continuerais à réaliser de nouveaux investissements locatifs. Jusque quand ? Très honnêtement je n’en sais rien !

A combien de patrimoine faut-il arriver ? Quand faut-il s’arrêter ? Est-ce que je continue ?

Si je continue, je vais un jour devoir engager quelqu’un pour m’aider. Et donc perdre un peu de ma liberté !

Jusqu’où faut-il aller pour s’assurer une sécurité financière et pour être heureux ? Faut-il s’endetter jusqu’à 80 ans ?

Beaucoup de questions que je me pose aujourd’hui. 

 

Conclusions.

 

L’endettement est un passage obligé si vous voulez investir dans l’immobilier locatif.

Il faut commencer petit pour prendre confiance en soi mais rien ne vous empêche ensuite de dupliquer l’expérience. Rien ne vous empêche d’aller loin. 

Prenez confiance en vous et ensuite, endettez-vous avec de bonnes dettes comme les crédits immobiliers à vocation locative.

Soyez vigilant à votre remboursement de crédits mensuel. Honorez vos dettes. 

Plus vous vous endetterez, plus vous deviendrez riche un jour, c’est mathématique !!

Vous êtes alors sur la route pour devenir riche.

 

 « On ne meurt pas de dettes. On meurt de ne plus pouvoir en faire »  

Louis-Ferdinand Céline  écrivain français.

 

Que pensez-vous de vous endetter pour devenir riche un jour ? Etes-vous déjà passé à l’action ? Quelles peurs avez-vous rencontré ?  N’hésitez pas à partager avec moi et avec d’autres vos expériences en laissant un commentaire.

 

Bonne route vers la richesse…

David Demaire

www.moi-riche-pourquoi-pas.com

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

10 réactions au sujet de « 25.000€/mois de remboursement de crédits, et alors?! »

  1. Wahou ! Moi qui pensais que 4000€ etait enorme me voila rassuree:)…
    Dites moi comment avez vous fait pour que la banque ne vous bloque pas a un moment donè?

    1. Bonjour Any,
      4000€/mois c’est déjà très bien! Si ce sont des crédits immobiliers bien entendu 😉
      Ton patrimoine est déjà sur de très bons rails.
      Je te livre en primeur mon petit truc. Je n’en ai pas encore parlé sur ce blog. J’investi à la foi en personne physique mais également au travers de 2 sociétés dont je suis le seul actionnaire. En général, quand j’ai terminé un investissement, je fais le suivant sur une autre société. Je laisse donc toujours 2 des 3 entités se « reposer » quelques temps. Les banques ne me bloquent pas car au final je ne réalise un investissement que tous les 3 ou 4 ans dans chaque structure. Et surtout, le plus important, mon cash-flow est toujours positif.

      Bonne route vers la richesse.
      David

      1. Bonjour David,
        Ta stratégie est très intéressante ( c’est celle que je vais utiliser dans le futur d’ailleurs…), merci pour le partage.

         » Aujourd’hui, je verse tous les mois 25.000€ de remboursement de crédits …. en contrepartie je perçois 36.000€/mois de mes locataires.  » est la clé !
        Le but est d’avoir un investissement qui au minimum s’autofinance ( bon ce n’est pas suffisant pour s’enrichir immédiatement ). Idéalement il faut que l’opération dégage un cash flow positif. C’est un de mes critères de décision pour le choix d’un immeuble de rapport. Si ça ne paie pas directement, je passe au suivant, le marché étant suffisamment vaste…

        1. Salut Bruno,
          Le Cash-flow positif est LA clé ! Cash-flow, cas-flow et cash-flow !
          Je n’y avais pas fait attention pour mon premier bien. J’avais un cash-flow négatif et j’ai compris que je n’en aurais jamais d’autres si je répétais cette mauvaise opération.
          Bonne route vers la richesse.
          David

    1. Salut les Investisseurs,
      Merci pour vos encouragements. Oui effectivement j’en suis à +-50 biens immobiliers aujourd’hui. Mais j’ai vu que vous étiez sur la même route que moi 😉
      A très vite et merci de votre intérêt.
      David

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *