L’échec : Inévitable si vous voulez devenir riche.

L’échec : Inévitable si vous voulez devenir riche.

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

 

L’échec est-il vraiment inévitable ?

 

Dans votre développement personnel, il est indispensable d’apprendre à gérer positivement l’échec.

Dans un article précédent, je vous ai conseillé de vous lancer, et je me suis en plus permis d’insister sur ce point.

J’ai insisté sur le fait de passer à l’action ! 

Est-ce pour cela que votre projet fonctionnera à coup sûr, que vous ne connaîtrez pas l’échec et que vous réussirez immédiatement ?

  Bien évidemment non !

Lorsque vous entreprenez quelque chose, rien n’est jamais gagné d’avance et il y a de fortes chances qu’un jour vous soyez confronté à l’échec, ou tout au moins à des résultats médiocres.

Faut-il pour cela ne rien tenter ?

   Non bien sûr !

L’échec fait partie intégrante de l’entreprise ou du fait d’entreprendre.

Quand vous avez appris à rouler en vélo, vous êtes forcément tombé à plusieurs reprises… et pourtant maintenant vous savez rouler en vélo, et vous l’apprenez même à vos enfants.

Jamais aucune réussite ne s’est faite sans passer par la case échec. Qu’il soit petit ou grand, l’échec sera sur votre route.

 

L’échec, une aubaine ?

 

Les échecs ne sont pas graves, ils font partie de la vie et a fortiori de la vie entrepreneuriale, même s’ils ne sont jamais agréables à encaisser.

Il faut apprendre à les dédramatiser, à les digérer pour poursuivre votre route ou passer à autre chose.

Chaque échec doit vous faire progresser vers votre objectif, il y a toujours à apprendre d’un échec.

De plus, l’échec est une opportunité de s’octroyer un temps d’arrêt, une pause.

Lorsque vous serez confronté à l’échec, il y a fort à parier que vous vous freinerez dans votre élan, que vous vous arrêterez d’avancer.

Vous aurez alors le temps de décortiquer vos actions et d’apprendre à vous connaître vous-même

Quand « ça ne marche pas », que vous consacrez du temps à analyser et à comprendre, vous êtes sur la route pour « comprendre comment ça marche » !!!

Vous en ressortirez grandi !

 

Visualisez l’échec pour dédramatiser !

 

L’échec fait partie intégrante de l’entreprise ou du fait d'entreprendre.Je compare souvent le monde de l’entreprise (ou le fait d’entreprendre quelque chose) à une courbe boursière.

Vous êtes à un point A et vous voulez aller à un point B.

Il est utopique de penser que votre route sera une belle ligne droite, ou mieux, une belle courbe exponentielle.

La réalité sera que vous connaîtrez des moments de joie et ensuite des moments difficiles (points hauts et points bas sur la courbe).

Votre objectif devra toujours être clair ! Gardez à l’esprit que vous devez à tout prix arriver au point B.

Au final, malgré quelques soubresauts, quelques trous d’air, vous serez passé de A à B et par là, vous aurez augmenté votre enrichissement ou votre patrimoine.

Vous connaîtrez de grandes réussites qui vous mettront à l’abri du besoin, vous et votre famille.

Je connais beaucoup d’entrepreneurs, et, à ma connaissance, pas un seul n’a échappé à la règle, pour le peu qu’ils aient la franchise de le reconnaître.

Combien d’hommes d’affaires ou patron d’entreprises sont richissimes aujourd’hui alors qu’hier encore ils étaient confrontés à la faillite d’une de leurs sociétés.

Gardez à l’esprit l’image de cette courbe et dites-vous que c’est ainsi, et que c’est ainsi pour tout le monde, même pour les personnes les plus riches sur cette terre.

 

Pourquoi échoue-t-on ? 

 

Les causes des échecs peuvent être diverses. En voici quelques exemples dont vous pouvez en être la cause ou non :

 

1. Fautes personnelles

 

  • Mauvaise connaissance du sujet
  • Manque de rigueur
  • Pas assez d’implication
  • Pas assez de préparation
  • Manque de financement, de liquidités, de cash-flow
  • Produit inadapté au client
  • Pas assez de contrôle
  • Manque d’ambition

 

2. Fautes externes

 

  • Personnel non motivé
  • Maladie ou blessure grave, mauvaise santé

 

Je me rends compte en écrivant ces lignes qu’il est plus facile de trouver des fautes personnelles que des fautes liées à des facteurs externes ! A méditer …

 

Mon cas personnel :

 

Pour ma part, je n’ai pas échappé à la règle et j’ai connu énormément d’échecs, de toutes tailles et de toutes importances :

 

  • Réorientation scolaire (j’ai perdu une année mais j’y ai regagné en faisant ensuite ce que j’aimais)
  • Mauvais investissements en bourse (j’ai perdu des dizaines de milliers d’euro)
  • Engagements de mauvais collaborateurs
  • Perdre des procès en justice que j’estimais devoir gagner (j’y ai perdu également des dizaines de milliers d’euro)
  • Arrêt d’activités commerciales (par manque de rentabilité et par désintérêt)
  • Mauvais achats immobiliers (par méconnaissance)
  • Et la liste est certainement loin d’être complète…

 

Dans chaque échec que j’ai connu, j’ai toujours appris quelque-chose sur les gens, sur mes activités, sur moi-même.

Cela m’a forcé à m’arrêter, à comprendre « pourquoi », à me remettre en question, à m’analyser, à me connaître.

J’ai retenu une leçon de chacun de mes échecs et j’en suis sorti à chaque fois un peu plus intelligent, un peu plus sage ou un peu plus averti.

Et derrière chaque échec, j’ai rebondi, je n’ai jamais baissé les bras, que ces échecs soient de mon fait ou pas.

Au final, j’ai atteint le point B du graphique. Et quand j’y suis arrivé, je me suis arrêté, j’ai respiré, je me suis félicité et …

Je me suis refixé un point C   🙂 

 

Conclusions.

 

La peur de l’échec, la peur du regard des autres nous freine toute notre vie.

Il faut passer au-dessus de cela.

Et, si vous philosophez un peu, il y a peu de chance qu’un échec qui croisera votre route soit mortel pour vous ou pour votre famille, alors…

 

« L’échec fait partie intégrante de notre réussite. L’échec, c’est l’envers de la réussite » Adonis

 

Avez-vous connu l’échec ? Dans quels domaines ? Comment avez-vous rebondi ? Que pensez-vous de ma façon de voir les choses ?  

 

Bonne route vers la richesse…

David Demaire

www.moi-riche-pourquoi-pas.com

                     Recevez mon livre 

               "10 occasions de devenir riche avec l'immobilier locatif"

 

2 réactions au sujet de « L’échec : Inévitable si vous voulez devenir riche. »

  1. L’échec nous permet de prendre conscience et de tirer des leçons de nos erreurs. Merci pour tout . Bonne continuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *